Bienvenue sur le nouveau site de la commune de Brézé.


Edito de Monsieur Le Maire

Chères Brézéennes, Chers Brézéens,

L’année 2018 se termine avec ses joies et ses peines, pour chacune et chacun d’entre nous ; bienvenue à 2019… Année que je vous souhaite bonne, heureuse, remplie de souhaits et d’espérance.

Notre commune a vécu une année de travail intense, avec la concrétisation de la commune nouvelle avec nos amis de Chacé et de Saint Cyr en Bourg.

Un travail considérable entrepris depuis deux ans par les élus a permis de mettre en commun la gestion financière, humaine, technique et administrative de nos trois collectivités, faisant suite à de multiples réunions, entre élus, mais aussi publiques (malheureusement peu suivies).

Un appel à la population a été lancé pour attribuer un nom à cette commune nouvelle, il en résultera environ 80 propositions. Les noms les plus cités ont été soumis au vote des élus et le nom – Bellevigne les Châteaux – est sorti des urnes.

La création de cette commune nouvelle n’entraîne pas la disparition de notre identité communale - Brézé.

Pourquoi une commune nouvelle ?

L’Etat se désengage plus que jamais en nous imposant des charges et des responsabilités quasi-insupportables, sans aucune intégration de compensations financières futures. Alors, il nous faut agir avant de subir !

C’est une chance pour nous de pouvoir répondre aux besoins de nos concitoyens en confortant, voir en créant de nouveaux services sur ce territoire élargi… Chance offerte par le statut des Communes Nouvelles.

Le projet de création d’une maison de santé pluridisciplinaire est acté, ainsi que l’aménagement d’une zone mixte qui pourra regrouper des services de proximité et, pourquoi pas, des logements destinés aux personnes isolées et/ou âgées.

Sans cette union, il aurait été impossible individuellement de réaliser de tels projets sans augmenter notre fiscalité.

Les taux communaux n’ont d’ailleurs subi aucune augmentation depuis 2013. Pour rappel : taxe d’habitation : 12,53% -          taxe foncière : 19,24%

Nos pertes de dotations de l’Etat étant compensées par la baisse de nos remboursements d’emprunt, notre marche de manœuvre est réduite et vouloir rester seul nous obligerai à une augmentation de notre fiscalité ou à une baisse de nos projets d’investissement.

Avec la commune nouvelle, un lissage de la fiscalité va s’effectuer à partir de 2020 et sur 12 ans, pour retrouver un taux équilibré à cette échéance pour l’ensemble du nouveau territoire.

La commune nouvelle ne s’est pas créée uniquement pour des raisons fiscales. La Charte de Bellevigne-les-Châteaux conforte notre volonté de conservation des services dans différents domaines : soins, logements, proximité, équilibre du territoire et coordination associative.

Je ne peux terminer cet édito sans remercier tous les acteurs de notre commune : les élus, les agents administratifs et techniques, les services publics, les enseignants et le personnel de nos écoles, les bénévoles de toutes les associations qui animent avec enthousiasme toutes les manifestations de notre village sans oublier la bibliothèque, les commerces et toutes les âmes impliquées dans notre quotidien pour que le dynamisme perdure dans notre village.

Rester seul, c’est l’isolement ;
L’union et la solidarité seront notre force et notre avenir.

Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne année 2019 et bienvenue à Bellevigne-les-Châteaux.

                                                                                  André NIORT.